Conseiller Principal d’Education

LA RTT !

PAS L’ARTT !!

Comme tous les personnels de la fonction publique, les CE/CPE aspirent à une légitime réduction du temps de travail et à l’amélioration de leurs conditions d’exercice.

C’est pourquoi nous revendiquons :

C 35 heures hebdomadaires (30+5 pour les formations et réunions diverses) sur 36 semaines + 1 semaine maximum de préparation de rentrée accolée à la sortie ou à la rentrée des élèves ;

C Récupération de nos heures en cas de dépassement exceptionnel ;.

C Quantification exacte des services d’internat, notamment lors de la présence d’élèves les week-end et jours fériés.

C 1 CPE pour 250 élèves maximum (1 pour 200 dans les réseaux d’éducation prioritaire) ;

C 1 CPE supplémentaire si existence d’internat dans l’établissement ;

C Création d’emplois statutaires de secrétariat pour la vie scolaire.

Cette réduction du temps de travail doit s’accompagner de la création de 1400 postes statutaires, de l’arrêt du recours à la précarité et de la titularisation des maîtres auxiliaires et des contractuels en poste.

 

C’est pourquoi nous refusons :

C Le dogme des 1600 heures ;

C Toute référence à une quelconque annualisation ;

C Tout service durant les petites vacances ;

C Les astreintes, liées au statut des CPE logés par nécessité absolue de service, doivent être clairement définies en relation avec ce statut et non avec la fonction.

Nous revendiquons une véritable réduction du temps de travail mais nous refusons tout aménagement qui pourrait dénaturer nos missions et nuire à notre fonction.

ENSEMBLE POUR GAGNER UNE VERITABLE RTT et UNE VERITABLE AMELIORATION DE NOS CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE VIE


Collectif national CPE - UNSEN-CGT - Tél. : 01.48.18.81.47 - Télécopie : 01.49.88.07.43 – e-mail : unsen@ferc.cgt.fr - internet : http://www.ferc.cgt.fr