Vœu proposé par la FERC-CGT lors du CTPM du 13 avril 2000

La résorption de la précarité et la titularisation des personnels en situation précaire est l’une des préoccupations des personnels de l’Education nationale.

Depuis le vote de la loi Perben, de nouveaux non-titulaires ont été recrutés par milliers : maîtres auxiliaires, contractuels, vacataires.

La fin du recours à l’emploi précaire exige des créations d’emplois et une augmentation des postes mis aux concours.

Les conditions d’emploi de ces personnels posent problème, notamment en ce qui concerne les contractuels et les vacataires qui multiplient des missions de courte durée sans aucune possibilité de se voir reconnaître leur travail.

Des négociations à propos de la précarité sont annoncées. Nous en ignorons le calendrier.

En tout état de cause, des discussions sérieuses nécessitent un état des lieux précis. Nous le demandons d’ici la fin de l’année scolaire.

A l’heure actuelle ; la première préoccupation des précaires est leur réemploi.

Nous proposons donc au CTPM d’adopter le vœu suivant :

Tous les personnels non titulaires (enseignants, IATOSS, premier et second degré) employés durant l’année scolaire 1999/2000 seront à nouveau recrutés pour la prochaine année scolaire s’ils en font la demande.

VOTE :

Pour : 18

Contre : 0

Ne prend pas part au vote : 18 (administration)

Retour à l'accueil ou pour adhérer au SDEN-CGT Educ'action 93