Pétition de soutien à une collègue PE en SEGPA

(nom supprimé à la demande de la collègue en janvier 2006)

 

Alors que le gouvernement mène une politique sécuritaire qui a une fâcheuse tendance à criminaliser l’appartenance à une classe sociale ou à une catégorie de population (les jeunes par exemple), nous observons une pénalisation croissante de l’action syndicale avec des poursuites contre des militants syndicaux.

C’est dans ce contexte qu’il faut développer la solidarité autour de cette collègue.

Cette collègue, enseignante en SEGPA a participé le 21 mai 2001 à un des nombreux rassemblements au ministère dans le cadre de « l’action pour les 18 heures en SEGPA », qui ont permis des avancées significatives.

Toutes les organisations signataires de la présente pétition n’étaient pas organisatrices de cette manifestation. Néanmoins, c’est sur le fond qu’elle se retrouvent pour garantir le droit manifester et l’exercice de la lutte syndicale.

Le rassemblement du 21 mai 2001 à été dispersé par la police. Elle a été blessée, ce qui a entraîné une ITT de 5 jours. Parce qu’elle s’est débattue, une plaint a été déposée contre elle. Elle vient d’apprendre sa comparution prochaine devant le tribunal correctionnel.

Nous, soussignés, exigeons l’abandon des charges qui pèsent contre cette collègue:

 

Etablissement 

 

Nom

Prénom

Signature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil ou pour adhérer au SDEN-CGT Educ'action 93