Solidarité avec les familles d'Aubervilliers

Le Conseil d’administration du LP Simone Weil, réuni le 7 novembre, a débattu de la situation des familles expulsées et expulsables à Aubervilliers.

Nous sommes choqués par cette situation !

Ces familles ont été victimes d'escrocs, de marchands de sommeil qui ont profité de la pénurie de logements, de l'attente interminable pour obtenir un logement décent.

Elles ne doivent pas être une nouvelle fois victimes de l'inaction des pouvoirs publics.

Aujourd'hui, elles sont obligées de camper devant la Mairie, ou de vivre dans des logements en attente d'expulsion.

Des enfants ne sont pas scolarisés, et ce en contradiction flagrante avec l'obligation scolaire constitutionnelle.

 Il y a une urgence humanitaire et une solidarité sociale à exercer

C'est pourquoi, nous formulons auprès de l’Inspection d’académie, du Rectorat et des autorités compétentes, les exigences suivantes :

- Scolarisation immédiate et à proximité de tous les enfants ,

- Relogement immédiat dans des conditions décentes des familles actuellement à la rue, jusqu'à relogement définitif ;

- Arrêt des expulsions et rétablissement de l'électricité jusqu'au relogement définitif

Adopté le 7 novembre 2000

Retour à l'accueil ou pour adhérer au SDEN-CGT Educ'action 93