Mobilisation à Gènes :

Sauvage répression policière.

Pendant que le G8 tentait de s'entendre pour mettre le monde en coupe réglée dans leur bunker de la zone interdite, à l'extérieur la police italienne ne faisait pas de quartier.

Le bilan est lourd : 1 mort, des centaines de blessés et d'arrestations, des agressions et actes de torture sans précédent.

Les libertés démocratiques fondamentales ont été bafouées.

Mais trop c'est trop et le boomerang de la répression revient en pleine figure du G8 et de Berlusconi. Une vingtaine de policiers italiens sont déjà mis en examen et dans plusieurs pays d'Europe, des victimes portent plainte contre l'Etat italien. Le SDEN-CGT 93 est à leurs côtés.

Ceci ne doit pas masquer le succès rencontré par la semaine anti-G8 : 800 associations et organisations (mais pas les syndicats ce qui est dommage), trois manifestations dont celle du samedi 21/07 qui a regroupé 200.000 personnes.

Prochain rendez-vous : Bruxelles, décembre 2001, sommet de l'Union Européenne. n

 

Retour à l'accueil ou pour adhérer au SDEN-CGT Educ'action 93