Saint-Denis, le 7 juin 2002

 

Lettre du bureau départemental N°22

A photocopier et à diffuser aux syndiqué-E-s

  

Cher-e camarade,

 Quelques semaines nous séparent des vacances, mais il y a encore un coup de collier à donner. Le bureau départemental organise une dernière réunion pour l’ensemble des sections syndicales :

Mercredi 19 juin à 17h

Bourse du travail de Saint-Denis 

L’objectif est de préparer la rentrée et d’avoir une première discussion sur les répercussions sur le système éducatif de la politique de la nouvelle majorité à l’Assemblée nationale.

En effet, ce qui est déjà perceptible, c’est la liaison éducation-sécurité intérieure pour le « traitement » des caïds comme dirait M. Darcos, délégué à l’enseignement scolaire ; la révision à la baisse de l’objectif de 80% d’une classe d’âge titulaire du bac ; la possibilité pour les proviseurs de mettre en place des options au contenu de formation liés aux besoins régionaux (remise en cause du caractère national des programmes ou référentiels). Pour le reste, nous savons que pour l’instant le cap reste maintenu pour toutes les réformes en cours.

Selon le résultat des élections, des attaques encore plus graves peuvent être tentées contre l’école et les personnels. Aussi nous souhaitons vivement que chaque section soit représentée. 


Concernant la rentrée 2002, les nouveaux CAP se mettent en place (BO n°19 du 9 mai 2002) : les horaires sont publiés dans le BO n°21 du 23 mai 2002. Ils s’appliquent à la rentrée pour les 2ndes CAP (30 sections à la rentrée).

Ces textes sont à lire. Ils prévoient les seuils de dédoublement : (19 élèves en enseignement général, mais 16 en langue vivante, enseignement technique et professionnel – sauf hôtellerie, restauration, alimentation, automobile, conduite).

3 grilles horaires ont été élaborées incluant entre 12 et 16 semaines de stage sur 2 ans. PPCP et ECJS s’ajoutent aux enseignement dispensés. Il y a une redistribution des horaires avec un plus en lettres-histoire, VSP, EPS, arts appliqués et un moins en maths-sciences et surtout en professionnel (-4 heures hebdomadaires). Entre les anciens horaires CAP et les nouveaux, le rectorat récupère une heure par division.

Il faudra obtenir 7 unités de formation pour avoir le CAP dont 4 par contrôle en cours de formation et 3 en mixte (CCF + contrôle ponctuel).

Il faut discuter au niveau du personnel de ce « nouveau » CAP qui se matérialise par beaucoup de semaines de stage, des PPCP, de l’ECJS, du CCF pour des élèves en très grande difficulté.  Ne pas hésiter à faire remonter au rectorat remarques et revendications.

Nous manquons de retours pour les pré-candidatures aux élections professionnelles. Nous avons fait un retirage du dépliant de présentation, après les modifications issues de la journée d’études académique. 

Nous cherchons des candidatures de certifiés, agrégés, CPE, intits et professeurs des écoles. Nous te demandons de faire un gros effort pour les trouver. 

Le mouvement intra-académique : les commissions d’affectation auront lieu entre le 11 et 14 juin, selon les corps (jeudi 13 pour les PLP). Le lendemain, les élus paritaires feront parvenir le courrier pour les personnels ayant rempli une fiche syndicale. Nous prévoyons de sortir par établissement la liste des partants et arrivants.  La révision des affectations sera examinée le 21 juin.

Les TZR et les futurs stagiaires en situation seront affectés avant le 14 juillet. Pour l’ensemble des non-titulaires, pensez à faire remonter les fiches de suivi syndical pour le mouvement. Ci-joint un modèle de pétition pour le réemploi des non-titulaires à renvoyer au rectorat et au syndicat. Groupe de travail académique de fin de délégation rectorale pour les MA : le 1 juillet.

 

1er degré : le 25 mai, un millier de manifestant-E-s de Denfert-Rochereau, à l’appel de l’UNSEN-CGt, FO, SUD-Education, de la CNT pour revendiquer des créations de postes. 

La presse s’est fait l’écho de mobilisation de lycéens dans le Val de marne pour empêcher l’expulsion de lycéens d’origine étrangère. Ils revendiquent la régularisation de leur séjour afin qu’ils puissent mener à bien leurs études et vivre en en paix en France. Nous t’invitons à faire circuler la pétition intersyndicale et à la renvoyer à l’adresse indiquée sur la pétition. 

Fais-nous remonter les informations sur la préparation de la rentrée : transformation d’HSA en postes, en bloc moyen provisoire (BMP). 

 Amicalement et au 19 juin,                                                 


Michel Bidaux  

Secrétaire départemental 

Documents joints :

 

Retour à l'accueil ou pour adhérer au SDEN-CGT Educ'action 93