Saint-Denis, le 16 mars 2001
Lettre du BD n° 15
A photocopier et à diffuser aux syndiqués

 

Cher(e) camarade

 

Deux cents personnes ont assisté au dé bat organisé le 3 mars sur le thème "L’école n’est pas à vendre". Un compte-rendu sera fait dans le prochain journal départemental.

Tu trouveras dans ce courrier une convocation-mandat pour la journée d’étude du 5 avril sur la violence à l’école. Les inscriptions commencent à remonter.Un colloque international sur cette question s’est tenu récemment au siège de l’UNESCO.La CGT de l’académie de Créteil était présente. Mr. MELENCHON s’est adressé, aux proviseurs de LP pour mettre en place dans les établissements des conseils de prévention.

Deux mobilisations importantes ont lieu au mois de mars :

- la grève du 22 mars sur les salaires dans la Fonction Publique à l’appel de toutes les fédérations de fonctionnaires

- la manifestation nationale du 31 mars sur les retraites à l’initiative de la CGT, FO, la CGC, la FSU (de République à Saint-Augustin).

La commission exécutive départementale du 9 mars (17 établissements représentés) a discuté longuement de la précarité, des propos de Melenchon contre le collège unique et de la rentrée 2001.

Une soixantaine de non-titulaires ont participé aux deux réunions des 7 et 28 février. Une réunion d’information académique est prévue le 28 mars à Créteil.

Parallèlement à l’information et à l’aide apportée aux MA et aux contractuels, il faut poursuivre la bataille revendicative pour :

C’est pourquoi nous te proposons une lettre ouverte à faire signer dans ton établissement.

La rentrée 2001 doit se préparer activement dans les établissements.. L’objectif est de faire des propositions de DHG alternative votées par le CA en fonction des besoins ressentis par les personnels.. 41 collèges sur 116 voient leur H/E diminuer ce qui est inquiétant. Les HSA sont ramenées à 6,07% en moyenne départementale.

Le passage de 23 à 18 heures pour les PLP en SEGPA sera compensé à 90% par des heures-postes ce qui entraîne la création de 25 postes dans le département.

Pour les LP-SEP, la rentrée prochaine combine diminution une nouvelle fois du recrutement (-224 élèves) et maintien des structures existantes voire une légère augmentation (839 cette année).

Le rectorat joue sur la révision à la baisse des capacités d’accueil pour récupérer des moyens (une classe de tertiaire qui passe de 24 à 18 élèves économise les dédoublements en enseignement professionnel).

Aussi pour l’instant la DHG départementale affiche une baisse de 870 heures. Le rectorat créée 43 postes en Seine-Saint-Denis par transformation, de fait, de 1113 HSA. Mais, au passage, il récupère 339 heures (43 postes , 774 heures).

Les H/E augmente un peu : 2,239 par rapport à 2,229 cette année.

Les nouvelles grilles-horaires pour les 2e professionnelle et 1ere Bac Pro n’ont reçu l’aval d’aucune organisation syndicale au CSE du 8 mars ;Et pourtant, elles vont s’appliquer. Il faut réclamer les documents au proviseur. A défaut, le SDEN les tient à ta disposition.

Que prévoient-elles ?

-PPCP et Modules maintenus et pour moitié pré-affectés en LHG ou Maths-sciences ou Lettres-Langues et en Enseignement Professionnel (doubler pour obtenir l’horaire prof). Le reste de l’horaire est à répartir par l’établissement.

- Introduction de l’ECJS (0,5H pour les élèves, X 2 au-dessus de 24 élèves.

- Diminution de l’horaire en LHG (2e professionnelle et 1ere Bac Pro) en Lettres-Langues (en Bac Pro) de 0,5h

Que faire dans l’établissement ?

Ne pas hésiter à proposer une DHG alternative à partir des besoins recensés (dédoublement, soutien français et mathématique etc).

Ouvrir le débat sur le bilan des PPCP cette année. Nous restons hostiles au maintien d’un horaire PPCP obligatoire. Le projet interdisciplinaire c’est un choix des enseignants. Il est du ressort des enseignants, des équipes pédagogiques d’utiliser les heures PPCP comme bon leur semble.

Bref, il faut s’inscrire dans une dynamique de contestation, de revendication en vue de la rentrée 2001

Amicalement.

Michel BIDAUX

Secrétaire départemental

 

 

Retour à l'accueil ou pour adhérer au SDEN-CGT Educ'action 93