Professeurs d’école stagiaires,

Et si l’avenir c’était une réelle formation ?

Titre librement détourné de la campagne publicitaire du ministère

Enseigner ne s’improvise pas, la "vocation" ne peut suffire contrairement à ce que laissait entendre la récente campagne publicitaire du ministère de l’Education Nationale. Il est vrai que cette dernière prétendait également que le nombre de postes augmentait massivement. Les chiffres des derniers concours sont bien le témoignage de leur insuffisance.

Par respect pour les élèves, et les professeurs stagiaires, une réelle formation est nécessaire. Force est de constater que celle-ci fait trop souvent défaut.

CGT-Educ’action
Un an d’activités sur Créteil en 2000-2001 :

Elections IUFM : la CGT est la 2e organisation syndicale

Hiver 2000 :soutien à la lutte des usagers de l’IUFM du 93 et du 94

Printemps 2001 : Participation à la lutte des élèves-professeurs contre la réduction massive du nombre de postes aux concours internes

Eté 2001 : intervention pour l’amélioration des conditions de rentrée

Et des interventions au CA de l’IUFM, des réunions d’information sur le reclassement, la réforme des IUFM, les mutations, ...

Manque de locaux et de moyens, de formateurs (déficit de 80 sur Créteil) sont la réalité de l’IUFM. Cela pèse sur les conditions de formation des stagiaires.

Cette situation est la conséquence d’une logique inversée de la formation : les stagiaires sont d’abord gérés comme des "outils de remplacement" dans les écoles avant de l’être comme enseignants en formation. Ce phénomène est exacerbé pour les listes complémentaires, abandonnées sur le terrain sans réelle formation, ni suivi.

D’autant plus que dans la réforme des IUFM, certains projets sont inquiétants : plus d’heures de présence devant les élèves et donc moins de formation initiale. Le tout sous prétexte de professionnalisation, ce qui cache mal la volonté de faire des économies sur le dos de la formation.

La CGT-Educ’action agit depuis de nombreuses années pour une transformation de la formation. Nous refusons que les stagiaires soient utilisés comme moyens d’enseignement. Les plans de formation doivent être négociés avec les stagiaires. Par ailleurs, les conditions de titularisation doivent être clarifiées, transparentes et harmonisées. L’ensemble des frais de formation des stagiaires doivent être indemnisés.

Organisée en un collectif IUFM, la CGT-Educ’action est représentée au conseil d’administration de l’IUFM et agit avec les stagiaires pour améliorer la formation. Nos propositions constituent un premier projet pour transformer la formation, mais c’est par le débat et l’action collective qu’elles s’enrichiront et aboutiront.

C’est pourquoi, nous vous proposons d’entrer en contact avec nous.

Agir ensemble pour une réelle formation est plus que

Ce tract étant loin de suffire à répondre à toutes vos questions, notre brochure " spécial IUFM " vous en dira plus et vous aidera à vous retrouver dans la complexité des textes et des situations. Vous y trouverez des extraits et les références des textes officiels, des adresses pratiques, les grilles de traitement, les démarches à effectuer pour obtenir vos indemnités, les affectations, les orientations de la CGT-Educ’action, etc.

Vous pouvez vous la procurer et poser vos questions pour toutes les difficultés rencontrées lors de votre formation, soit lors des permanences que nous tiendrons dans vos locaux, (consultez l’affichage) ou en contactant :

Académie

Jean-Pierre Blanchouin

CGT Educ’action—Créteil

9/11, rue Génin,

93200 Saint-Denis

01.55.84.41.06 , Fax : 01.55.84.41.96

Pour le second degré :

Site de Saint-Denis : PLP, CAPET

Yvon-Yvan Barabinot Ana Charaudeau

CGT éduc’action 93,

9/11, rue Génin,

93200 Saint-Denis

06.71.55.10.15 ; yyb@free.fr

Certifiés, Agrégés, CPE, COPsy :

Daniel Jorge

CGT éduc’action 94,11/13, rue des Archives,94010 Créteil Cedex01.41.94.94.25sden94.cgt@free.fr

Pour le premier degré :

Centre du 77 :

Fabienne Van Rompaey

CGT éduc’action 77,

15, rue Pajol,

77007 Melun Cedex

01.60.68.39.97 , sden77@cgt.fr

Centres du 93 :

Stéphane PaccioniJacques Laurent

CGT éduc’action 93,

9/11, rue Génin,

93200 Saint-Denis

01.55.84.41.06 , sdencgt93@free.fr

Centre du 94 :

Ana Macedo

CGT éduc’action 94,11/13, rue des Archives 94010 Créteil Cedex01.41.94.94.25 ; sden94.cgt@free.fr

 

 

Retour à l'accueil ou pour adhérer au SDEN-CGT Educ'action 93